Notre premier « Cafés Thés Citoyens »

Merci, ce fut une belle première. Extra de vous voir si nombreuses et nombreux. Les prochains ateliers seront tout aussi passionnants. N’hésitez pas à partager l’info, nous, Hilairoises et Hilairois, sommes toutes et tous concernés. Nous avons notre mot à dire et l’espace pour partager nos avis, nos idées. Nous nous retrouverons le 22 Janvier prochain pour parler du confort de vie et le samedi 1er Février pour avancer ensemble sur le thème essentiel de la Démocratie que nous voulons juste et implicative.

Même endroit (à l’Hôtel Frédéric) même heures (15h30 et 18h30) – venez un peu avant pour avoir le temps de s’installer, papoter, prendre un café- 2 heures ça passe vite pour aborder tous les points importants de l’avenir de notre commune.

Si vous ne pouvez pas venir, nous restons à votre écoute par mail : sainthilaireloceancestmaintenant@gmail.com.

Que dire des voeux du maire sortant?

Le samedi 11 janvier, le maire et la municipalité sortants ont invité les hilairois  à la traditionnelle cérémonie des vœux.

Le maire sortant s’est voulu bref en raison de la loi qui impose aux élus un devoir de réserve et de neutralité à quelques semaines des élections municipales.

Cependant, de son discours, nous pouvons retenir beaucoup d’enseignements.

Le principal est que le maire sortant va aller chasser sur les terres de ses concurrents en reprenant certains de leurs thèmes de campagne.

Il va aussi chercher à se parer des atours qu’il n’a pas et à faire oublier ses points faibles.

Ainsi, s’est-il fait le chantre de la démocratie participative que nous voyons, aujourd’hui, fleurir dans sa bouche. Et d’énoncer les différentes commissions extra municipales, réunions de quartier qui se sont tenues pendant son mandat. Encore faudrait-il qu’elles aient été utiles et suivies. Les hilairois qui ont donné de leur temps, qui ont travaillé dans ces commissions ont eu le sentiment que le maire sortant et sa municipalité se moquaient d’eux. Des membres du Conseil des Sages n’ont-ils pas dit à notre maire sortant qu’ils valaient mieux arrêter les travaux du Conseil puisque lui et sa majorité ne les prenaient pas en considération ?

Si monsieur le maire sortant pratiquait si bien la concertation, pourquoi, au moment de la modification du PLU, a-t-il eu à faire face à la colère de centaines d’hilairois ? La réponse est simple. Le travail d’explication n’a pas eu lieu, la concertation n’a pas existé. Comme a chaque fois, c’est le passage en force qui a prévalu.

Une preuve édifiante. Pour la deuxième fois, le maire sortant a fait procéder à des publications légales avant le vote du conseil municipal. Ainsi, méprisant les élus et la population, il publiait dans le Courrier Vendéen et Ouest France l’adoption du PLU avant le débat et le vote du conseil municipal !

Bel exemple de démocratie !

Non, monsieur le maire sortant, vous ne pratiquez pas la démocratie participative. Vous êtes plutôt un adepte du coup de force. Et cela, ce n’est pas très républicain.

Pour le PLU,  vous avez voulu nous expliquer la contrainte des textes et lois réglementaires. Petit garçon pris en faute qui dit « c’est pas moi, c’est pas ma faute ». Quant à l’équilibre du PLU dont vous vantez  le mérite, les hilairois mécontents vous démontrent le contraire !

La somme des intérêts particuliers ne fait pas l’intérêt l’intérêt général, dites-vous. Certes, mais la somme des intérêts privés répond encore moins a l’intérêt général et les hilairois ne sont pas dupes.

La culture a fait l’objet de votre intervention. Deux points ont retenu l’attention.

La bourrine du Bois Juquaud dont vous souhaitez la réouverture et dont vous voulez conserver le label musée de France.

Pour répondre à ces souhaits, vous voulez qu’un projet scientifique soit défini mais ce projet a été écrit il y a trois ans ! Vous conviendrez qu’il y a retard à l’allumage ou, une fois de plus, que vous n’avez pas écouté…et vous avez pris la décision d’une fermeture prématurée incompréhensible.

Vous avez évoqué la manifestation Vers les Arts, certainement pour vous en féliciter. Pourtant, après l’édition 2019, des informations ont circulé sur la transformation de ce festival. Nous craignons le pire !

Enfin, vous, le maire sortant, vous avez dit tout le bien que vous portez à la communauté de communes. Pourtant vous avez omis de dire que son fonctionnement laisse à désirer ; que la fiscalité qu’elle impose aux habitants du Pays de Saint Gilles est anormale et que son augmentation s’ajoute à celle des communes qui ne compensent pas le transfert des compétences ! Le rapport de la Chambre Régionale des Comptes de janvier 2019 est édifiant à cet égard.

Vous n’avez eu aucun mot pour le projet de port de Bretignolles. Monsieur Chabot ne va pas être content, vous qui faites en sorte de toujours être à côté de lui sur la photo. Pas un mot sur le désastre environnemental, écologique et financier que vous préparez avec votre collègue, Président de la Comcom ! Les impôts intercommunaux des  hilairois contribueront au financement d’un projet dont la première évaluation est au minimum de 41 millions d’euros !

Enfin, vous vous réjouissez de la bonne santé des finances de la commune. Alors pourquoi ne pas diminuer la pression communale alors que 29 compétences sont passées à la communauté de communes et que les impôts de la comcom ont augmentés.

Vous nous avez appris, monsieur le maire sortant, que vous réfléchirez en 2020 aux projets en cours et que le début des travaux étaient pour 2021. Étrange façon de procéder que de détruire avant de savoir par quoi remplacer. Cette façon de gérer l’avenir de la commune montre, à l’évidence, que vous ne sentez pas battre le cœur de la commune. En attendant, vous nous laissez des terrains vagues, des friches un peu partout !

Au final, comme d’habitude, le maire sortant a privilégié le spectacle et utilisé la communication pour masquer les défauts de sa politique pendant six ans.

 

 

Retrouvons nous

A l’occasion de la nouvelle année, l’équipe Saint Hilaire l’Océan, c’est maintenant !  vous présente pour 2020 ses meilleurs vœux de santé, joies, voyages, réussite dans vos projets…

Collectivement souhaitons de réussir à faire de Saint Hilaire de Riez une ville dans laquelle nous aimons vivre à l’année, une ville accueillante, rythmée par des saisons touristiques de qualité, dans le respect du patrimoine et des personnes.

Cliquer pour agrandir

Vous pouvez nous rencontrer lors de « Cafés Thés citoyens » pour nous poser toutes les questions que vous souhaitez  et faire part de vos idées pour  construire une commune conviviale et respectueuse des hommes et de l’environnement.

Le premier « Café Thé citoyen » aura lieu mercredi 15 janvier à l’hôtel Frédéric de Sion (en fichier joint , les thèmes abordés avec les horaires, jours, et lieu pour se retrouver).

N’hésitez pas à inviter des personnes parmi vos connaissances.

A bientôt, bon Week end

Evelyne Bouillon

Avec Evelyne BOUILLON, Saint Hilaire l’Océan, C’est Maintenant

Saint Hilaire l’Océan, C’est Maintenant s’inscrit dans la continuité de Saint Hilaire l’Océan 2020, présente lors des élections municipales 2014. Depuis cette date, certains de ses membres ont continué à suivre les dossiers de la commune en compagnie d’Evelyne Bouillon, conseillère municipale d’opposition, et sont partie intégrante de la nouvelle équipe.

Saint Hilaire l’Océan, C’est Maintenant présente une liste citoyenne d’intérêt communal, indépendante de tout parti politique. Elle regroupe des personnes de sensibilités différentes partageant des valeurs identiques et des projets communs dans le seul intérêt des hilairois et de leur commune.

Saint Hilaire l’Océan, C’est Maintenant reste, cependant, ouverte et prête à accueillir toute personne sensible à son projet et à toute proposition d’union ou de rassemblement.

La tête de liste

Saint Hilaire l’Océan, C’est Maintenant a choisi Evelyne Bouillon, conseillère municipale d’opposition comme tête de liste.

Son attachement à la commune, à son environnement naturel s’est affirmé au cours des six dernières années. Son respect des personnes, son empathie envers les hilairois la porte à une écoute attentive de ses concitoyens. Son engagement et ses compétences sont reconnus et appréciés. Adepte du bon sens dans la défense des intérêts des hilairois, elle a toujours adopté des positions claires et argumentées. C’est une personne fiable et expérimentée comme l’a prouvé le débat sur le Plan Local d’Urbanisme lors du dernier conseil municipal.

Ses lignes directrices

La ligne générale du futur programme se situera dans la lignée de celui proposé en 2014 avec les aménagements nécessités par l’évolution de la vie quotidienne.

Saint Hilaire l’Océan, C’est Maintenant veut que les hilairois soient des citoyens respectés et écoutés.

Pour cela, il faut une autre gouvernance de la commune, une gouvernance qui prenne en considération l’avis des habitants sur les grands projets utiles au développement de celle-ci.

Un individu ne peut décider seul de l’avenir de 11 500 personnes. Il n’y a pas d’homme ou de femme providentiel.

Le travail en équipe, associé à toutes les bonnes volontés (commissions extra-municipales, réunions de quartier…) est profitable à tous.

Cette démarche s’appelle la démocratie participative.

Saint Hilaire l’Océan, C’est Maintenant veut que la nature soit respectée.

Saint Hilaire bénéficie d’un environnement naturel riche et varié. Les projets intégreront une réflexion préalable sur leur impact environnemental et la protection des ressources naturelles.

Saint Hilaire l’Océan, C’est maintenant veut que le patrimoine soit respecté et protégé.

Une commune qui se développe en faisant table rase de son patrimoine perd ses racines et son identité. Devenir la banlieue de Saint Gilles Croix de Vie, est-ce ce que souhaitent les hilairois ?

Saint Hilaire doit s’inscrire dans la complémentarité des communes avoisinantes : ni uniformisation ni bétonnage excessif mais une commune harmonieuse et agréable dans laquelle il fait bon vivre.

Saint Hilaire l’Océan, C’est Maintenant veut une commune conviviale et solidaire pour ses habitants et les estivants.

L’accueil, à l’année, d’une population diversifiée, jeunes, actifs, familles, seniors doit être privilégié.

Le respect de l’environnement et du cadre de vie doit favoriser l’accueil d’estivants sensibles à une station balnéaire nature et familiale.

Saint Hilaire l’Océan, C’est maintenant sera attentive aux finances publiques.

Pas de dépenses inconsidérées ni de projets pharaoniques tant au niveau communal qu’au niveau de la communauté de communes, mais des projets d’utilité publique reconnue (par exemple un EHPAD, une maison médicale sur Saint Hilaire, les travaux annexes du futur lycée de Saint Gilles Croix de Vie pour la Communauté de Communes).

Saint Hilaire l’Océan, C’est Maintenant, déjà dans l’action.

Depuis plusieurs semaines, des groupes de travail réfléchissent à l’élaboration de propositions susceptibles d’intégrer un programme municipal répondant aux attentes de la population.

Toute personne qui souhaite apporter sa contribution est la bienvenue car, aujourd’hui, le programme n’est pas finalisé.

 Evelyne BOUILLON et les membres de Saint Hilaire l’Océan, C’est Maintenant iront au-devant des hilairois en les invitant à des café/thé/citoyens au cours du mois de janvier. Chacun pourra s’exprimer librement et dire ce qu’il souhaite pour son cadre de vie.

 Le premier café citoyen aura lieu  le 15 janvier à l’hôtel Frédéric, le thème sera notre environnement décliné en réflexions sur l’urbanisme, la ruralité, l’agriculture, le patrimoine, les transports…D’autres rencontres café thé suivront sur le confort de vie et la démocratie.

Objectif

En respectant les souhaits et préoccupations des hilairois, Saint Hilaire l’Océan, C’est Maintenant souhaite une commune à l’évolution maitrisée et sereine.

Nous contacter :

Courriel : sthilairelocean.cestmaintenant@gmail.com

Blog : sainthilaireloceancestmaintenant.fr

Facebook : Saint-Hilaire l’Océan, c’est maintenant.