« Saint-Hilaire l’océan, c’est maintenant! », nos propositions: 3-réintroduire la nature en ville

Voici le 3eme volet de nos propositions : préserver l’identité de nos quartiers et réintroduire la nature en ville.

Nous partons d’une vision globale de la ville avec un inventaire des sites naturels,  patrimoniaux et des caractéristiques de chaque secteur de notre ville pour construire  sur ces bases .

Nos ambitions: un urbanisme maîtrisé, une nature présente, un patrimoine mis en valeur et respecté , une station balnéaire familiale ou les gens résidant à l’année s’y sentent bien .

Ces propositions se déclinent sur 2 doubles pages :

  • «  Le Terre Fort, Le cœur de Sion, La corniche, grosse-terre » d’une part,
  • « La Pège, Les becs, les Demoiselles, la Fradinière, le Pissot » d’autre part.

Vous trouverez également en fin d’article, les documents prouvant que l’annulation du  projet immobilier de l’îlot Jeanne d’Arc ne pose pas de problème contrairement à ce que le maire sortant veut faire croire.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandirL’ilot Jeanne d’Arc
Cliquer pour agrandir

Suite aux dernières déclarations du Maire sortant sur le projet immo-thalasso et à la publication tronquée qu’il a faite du compromis de vente en ne mettant en ligne que  la dernière page , nous voulions vous informer que Monsieur le Maire sortant, de ce fait,  cache la réalité.

Effectivement  ce projet a été  initié par l’équipe de Monsieur Fraisse à laquelle appartenait  Messieurs Boudelier, Lebourdais , Madame Gréau…. Le compromis a bien été signé le 13 mars 2014 , à quelques jours les élections municipales de 2014  (23 et 30 mars 2014).

Mais:

1-Madame Bouillon, elle, avait déjà remis sa  démission à Monsieur Fraise en 2010, ne se retrouvant pas dans les valeurs et les orientations prises à l’époque par l’équipe dont elle faisait partie en 2008 tout comme Monsieur Boudelier

Ce dernier a toujours été en accord avec la politique menée depuis  2008 jusqu’à sa démission peu avant les élections de 2014 pour monter sa propre liste.

2-Le maire sortant a tout simplement omis de publier les pages relatant les différentes clauses et conditions liées au compromis de 2014.

  • Clause suspensive de ce compromis : « la réalisation des présentes est soumise à l’obtention par L’ACQUÉREUR d’une autorisation définitive de puisage et de rejet des eaux de mer ». Cette demande n’a jamais été faite.
Cliquer pour agrandir
  • Une autre clause, nommée « opérations liées », stipule que « la présente opération est indissociable de la convention d’objectifs et de moyens, devant être conclue entre la ville de St Hilaire de Riez, le groupe SBLC (représenté par Serge Blanco) et CCY INVESTISSEMENTS ». Cette convention d’objectifs et de moyens est aujourd’hui irréalisable, puisque Monsieur BLANCO s’est retiré de la partie.
Cliquer pour agrandir

Ces pages montrent que ce compromis présente bien des failles  contrairement à ce que veut faire croire le maire sortant.

Il nous semblait important de mettre à votre disposition ces documents afin de vous permettre de vous faire votre propre opinion et de faire stopper les rumeurs et mensonges que le maire sortant fait circuler.

Notre programme, distribué et mis en ligne, a été étudié sous ses aspects juridiques comme  financiers. Un autre projet est possible pour ce bel emplacement et faire revivre le cœur de Sion en harmonie avec sa vocation balnéaire.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s