Déconfinement phase 1

Nous arrivons à la fin du confinement phase 1.

Les conditions n’ont pas été faciles, surtout pour les personnes isolées. Les petits coups de téléphone et l’entraide entre voisins ou connaissances, que chacun a pu faire, ont remonté le moral des gens contactés.

L’option choisie par la ville pour la distribution des masques est le drive ; pour ce choix, comme pour toutes les autres décisions prises par la commune, je n’ai jamais été contactée.

La proposition de Kathia de retirer les masques pour les personnes fragiles qu’elle côtoie dans son métier est intelligente et humaine. En plus, chacun peut comme l’a fait Dany et d’autres, aider les gens à tirer des documents ou retirer les masques pour plusieurs, ce qui d’ailleurs limitera tous les déplacements.

Je voudrai profiter de ce message pour remercier tous les producteurs locaux qui se sont organisés pour nous fournir.

Merci à Michel Berthomé, à Jérome du domaine du Bocer qui livre ses paniers à domicile, à Marine Lyot qui livre son miel, aux court-circuiteurs dont le local est resté ouvert tous les vendredis grâce à Sophie, Annie…

Une pensée à Matthieu et Marie qui nous ont livré les livres commandés à domicile. Leur librairie « les oiseaux voyageurs » rouvre le 11.

Merci aussi à Jeanine qui a confectionné des masques en tissu et les mis à disposition gratuitement au local de court circuit.

Merci à Agnès qui a travaillé et fait des masques aussi pour les amis.

Il est évident que j’oublie bien des gens et que je ne connais pas toutes les bonnes volontés qui se sont exprimées, mais cela donne une idée de l’entraide qui s’est instaurée pendant cette période.

Nous avons pris conscience que les productions locales, les échanges humains de proximité sont des valeurs qui doivent persévérer après le confinement. Il est maintenant de notre devoir de les faire perdurer et de les soutenir après la sortie totale du confinement. Ainsi «l’Après sera meilleur que l’Avant».

Dernière nouvelle, il y aura un conseil municipal le 25 mai à la Baritaudière à huit clos.

L’ordre du jour portera sur les DSP (Délégations de Service Public) pour cet été. Quant aux autres sujets, je ne les ai pas encore, mais ils seront disponibles une semaine avant le conseil.

A bientôt, portez vous bien

Evelyne

Jacques Fraisse, ancien maire, est décédé

Jacques Fraisse est décédé.

Nous nous  souviendrons du maire, de l’homme proche de ses administrés qui aimait les gens et la vie.

Les anciens se souviendront du médecin dévoué  qui,  avec Jean Paul Desnogues exerçaient tous deux avec passion et empathie leur beau métier.

Sincères condoléances à toute sa famille.

8 avril 2020, destruction de la ZAD de Brétignolles, réactions

Evelyne Bouillon, élue de l’opposition à Saint-Hilaire-de-Riez et tête de liste de « Saint Hilaire l’océan, c’est maintenant » au 1er tour des élections municipales de mars 2020 réagit  à l’expulsion de la ZAD de Brétignolles.

Pendant cette période de confinement, Monsieur le maire de Brétignolles a profité de l’occasion de l’expulsion de la ZAD, pour en bafouer les règles, mettre en danger la population et détruire encore un peu plus la biodiversité.

En effet Monsieur Chabot mobilise 70 personnes en période de confinement pour finir de démanteler la ZAD et y mettre le feu, bien sûr, sans aucun tri sélectif et alors que tout feu extérieur est interdit.

Nous sommes en période de nidification. Qu’à cela ne tienne, on enlève les branchages et des arbres  qui protégeaient les dunes dans lesquels la biodiversité était de nouveau présente.

Nous sommes très inquiets car dans ce contexte, nous pensons que la priorité, au sortir du confinement, ne sera pas l’écologie.

Or la prise en compte de l’environnement, dans tous les projets et actions, ne doit plus être une option.

Alors que de nombreuses associations, certains représentants de partis politiques, de nombreuses personnes privées ont manifestés leur mécontentement, aucun maire de notre communauté de communes n’est intervenu pour s’exprimer. Jusqu’où vont-ils tout accepter du président de la comcom ?

A  la veille d’économies indispensables, nous demandons un moratoire et un vrai débat pour analyser des  propositions  alternatives à ce projet de port si onéreux.

Article Ouest France du 16/04/2020: cliquer ici

A consulter également les réactions des associations

  • Réaction du CPNS (Comité de Protection de la Nature et des Sites)

https://cpns85.fr/bretignolles-sur-mer-le-point-sur-la-situation/

  • Réaction d’Inoveé (Initiative Nord ouest Vendée Environnement Ecologie)

https://inovee.fr/2020/04/16/un-autodafe-punitif-et-dun-autre-temps/

  • Réaction de Surfrider dans Ouest France France

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/bretignolles-sur-mer-85470/zad-demantelee-bretignolles-sur-mer-surfrider-foundation-reagit-6805253

Communiqué de la liste « Saint Hilaire l’Océan, c’est maintenant »

Face à la crise sanitaire sans précédent, nous sommes tous confinés

Dans cette situation inédite chacun est impacté, qu’il s’agisse de sa santé, de son travail et de l’école… tout notre quotidien est désormais suspendu à  ce virus et aux décisions gouvernementales.

Il est de notre devoir de respecter ces directives afin que cette pandémie stoppe le plus vite possible. Vous pouvez compter sur notre soutien et notre solidarité.
Des étapes difficiles nous attendent, tout cela a conduit à mettre la campagne électorale en sommeil et à reporter le deuxième tour.

Un accord de rassemblement a été négocié avec « Saint Hilaire Passionnément ».

Ensemble, avec vous, nous reprendrons la campagne municipale lorsque le moment sera venu.

Notre engagement, notre détermination restent les mêmes, provoquer l’alternance que nous attendons tous.

Un regard sur …

Avant de voter, un regard sur les listes en présence :

  • « Union Pour Saint Hilaire » du maire sortant. Celui-ci est soutenu, même si les soutiens se sont faits discrets, par Les Républicains et l’UDI.
  • « Saint Hilaire Passionnément », de madame VIEL. Annoncée sans étiquette, cette liste accueille des anciens de l’équipe de Jacques FRAISSE(PS) auxquels nous devons les projets de Sion, de l’Île aux Jeux.  A noter aussi, la présence de l’animateur du comité de Saint Gilles de La République en marche, parti du Président…
  • « Le Rassemblement National » avec une tête de liste venue de Brétignolles.
  • « Saint Hilaire, c’est vous » de madame CLEMENT, liste soutenue par le Parti Communiste et la France Insoumise de Jean-Luc MELENCHON.
  • « Saint Hilaire l’Océan, c’est maintenant ! » de madame BOUILLON, liste citoyenne d’intérêt communal, indépendante des partis politiques. Elle regroupe des personnes partageant des valeurs identiques et des projets communs pour lesquelles ces mêmes personnes ont travaillé  ces 6 dernières années pour défendre l’intérêt général.

Volte-face électoral du maire sortant

Le maire sortant annonce une modification du Plan Local d’Urbanisme à quatre jours du premier tour des élections municipales.

Cette volte-face ne manque de piquant au moment où se profile le premier tour des élections municipales.

Les hilairois-es présents-es au conseil municipal de décembre se souviennent d’un maire sortant inflexible, qui se retranche derrière les lois et les règlements pour dire qu’il ne peut pas faire autrement, d’un maire sortant qui avance la complexité du dossier pour se dédouaner des torts qu’il causait à la population… Rien n’était de sa faute…

Les hilairois-es se souviennent surtout avec indignation que le maire sortant leur a donné le conseil d’ester en justice auprès du TA,  s’ils –elles n’étaient pas satisfaits-es des nouvelles dispositions du PLU !

Les hilairois-es se souviennent aussi de l’intervention de madame BOUILLON demandant à plusieurs reprises le retrait du vote du PLU afin d’écouter les nombreuses personnes lésées, d’ouvrir une concertation et de corriger les erreurs manifestes du document.

Le maire sortant n’a pas daigné répondre à la demande de retrait formulée par madame BOUILLON, n’a pas daigné la soumettre au vote du conseil municipal comme demandé par madame BOUILLON.

Le fait du prince !

Et aujourd’hui, le même, à quatre jours du premier tour des élections municipales, fait volte-face et fait semblant d’avoir entendu les hilairois-es ! Il aura quand même fallu deux mois et demi et la proximité de l’échéance électorale pour prendre cette décision !

Les hilairois-es constatent que ce maire sortant est totalement discrédité, qu’il est capable de tout pour conserver son poste donnant ainsi une piteuse image d’élu local.

Cette volte-face, après des coups de force en chaîne depuis six ans, accroît l’exaspération des hilairois-es qui ne sont pas dupes des manœuvres du maire sortant dans sa tentative désespérée de conserver son siège.